Phase Lutéale : Comprendre la dernière phase de son cycle

Avr 11, 2021 | Cycle menstruel

phase-luteale

Cet article peut contenir des liens affiliés. En savoir plus

Qu’est-ce la phase lutéale ? Comment affecte-t-elle mon corps et mon psychique ? Est-ce que je risque de tomber enceinte ?

Si tu te poses une ou plusieurs de ces questions, tu es au bon endroit puisqu’on va y répondre dans cet article.

Si t’es pas encore tout à fait au clair avec la manière dont fonctionne ton cycle, je te conseille de tout d’abord lire l’article sur la phase folliculaire puisque c’est la toute première phase de ton cycle.

Alors, la phase lutéale, qu’est-ce que c’est ?

La phase lutéale commence juste après l’ovulation et se termine dès que les règles arrivent. Elle dure donc entre 10 et 15 jours. En dessous, elle est considérée comme courte.

Une phase lutéale courte est le signe d’un manque de progestérone. Elle peut être causée par le SOPK, l’obésité, l’anorexie, le stress ou encore une mauvaise hygiène de vie.

Une insuffisance lutéale peut causer des difficultés à concevoir ou de rester enceinte.

Comme tu le sais peut-être déjà, je suis toujours à la recherche de remèdes naturels pour nos problèmes de femmes. Et dans ce cas, il y aurait la solution de la vitamine C.

Une étude a montré qu’une prise quotidienne de vitamine C par des femmes ayant une phase lutéale courte augmente le niveau de progestérone (ahhh, ce que j’aime ces études).

Donc si ta phase lutéale est courte, fais le plein de poivrons jaunes, oranges, brocolis, kiwi ou chou kale.

Comment la phase lutéale affecte-elle mon corps et mon mental ?

La phase lutéale arrive juste avant les règles, ce qui veut aussi dire que c’est la période où le syndrome prémenstruel vient faire coucou.

Avoir les émotions d’une dépressive, la faim d’un ours, la fatigue d’un paresseux et des débuts de crampes est donc tout à fait normal. On doit ça à la progestérone.

Dans mon article sur les 4 phases du cycle menstruel, j’explique que cette période est considérée comme la saison de l’automne. Elle représente le moment où tu te recentres sur toi après l’été (dans le cas du cycle, l’ovulation).

La bonne nouvelle, c’est qu’avoir un style de vie sain (manger bien, faire de l’exercice, gérer son stress) aide à traiter ces symptômes pas très cool.

Comment calculer la phase lutéale ?

Si tu sais comment fonctionne la contraception naturelle qu’est la symptothermie, t’es déjà au courant que ta température et tes glaires cervicales fluctuent tout au long de ton cycle.

Si ça t’intéresse, j’ai rédigé un article sur la méthode et mon expérience.

L’avantage, c’est qu’en suivant et comprenant ce qui se passe dans ton corps, tu sauras définir quand ont lieu les différentes phases.

1. Température et glaires cervicales

Pendant la phase lutéale, la température basale est la plus haute de tout le cycle (36.60°C et au-delà).

Les glaires sont généralement épaisses, voire inexistantes en approchant la fin du cycle. C’est ce qui va empêcher de laisser passer les spermatozoïdes à l’entrée de ton utérus (comme dans le cas de la phase folliculaire).

C’est une fois que tu constates des changements dans ces deux variables pendant plusieurs jours de suite que tu sauras que l’ovulation est passée.

C’est donc pas possible de déterminer à l’avance quand l’ovulation a lieu ou quand la phase lutéale commence.

C’est pourquoi beaucoup d’applications de suivi de cycle qui prédisent les fenêtre fertiles et l’ovulation ne sont très pas fiables.

2. La phase lutéale arrive-t-elle toujours au même moment ?

Même si ton cycle est hyper régulier, la durée de chaque phase peut varier selon les cycles chez une même femme.

On doit ça au fait que le cycle est sensible à de nombreux facteurs externes : l’alimentation, le niveau de stress physique et psychique, etc.

Alors oui, il y a beaucoup de généralités qui se font. On entend souvent dire que l’ovulation arrive au jour 14 ou qu’un cycle normal dure 28 jours.

Mais la vérité, c’est que c’est juste des vagues moyennes, chaque corps est différent. Le mieux, c’est donc d’apprendre à connaître ton corps et ton cycle.

Pour ça, le meilleur moyen est la méthode de la symptothermie que j’ai déjà cité. Je recommande toujours le manuel Naturel et Fiable de Sensiplan que j’ai moi-même utilisé. Maintenant, ils ont même sorti un cahier d’exercices, ce qui est vraiment top pour s’exercer.

Peut-on tomber enceinte durant la phase lutéale ?

Il y a très peu de chances.

Si tes hormones sont équilibrées et les phases de ton cycle d’une durée normale, pas de risque de tomber enceinte une fois sortie de ta fenêtre fertile.

Comment optimiser la dernière phase de ton cycle

Si t’as lu mes articles précédents, tu sais déjà que pour moi, la nutrition et le bien-être sont la meilleure forme de médecine – et ça va aussi pour le cycle.

Et comme la phase lutéale annonce le début des problèmes, il y a de quoi faire.

1. Améliore ton alimentation

Cette phase est caractérisée par un pic d’hormones qui favorise les fringales, la rétention d’eau, les ballonnements et le syndrome prémenstruel.

L’objectif de cette phase est de soutenir les hormones et réduire le stress qui influe sur les crampes et donc le SPM.

Si tu fais partie de ces femmes qui ont des grosses envies de sucre pendant cette phase, privilégie les glucides complets, les fruits et le chocolat noir qui est riche en magnésium.

phase-luteale

Pendant cette phase :

  • Privilégie les aliments riches en magnésium qui aident à relâcher les muscles (chocolat noir, épinards, céréales complètes).
  • Fais le plein d’aliments qui stimulent la production de sérotonine et aident à réduire le stress, les moments de déprime et fringales (quinoa, légumes verts et sarrasin).
  • Consomme des aliments riches en omégas 3 pour aider à réduire l’inflammation (poisson gras, noix, avocats)
  • Remplace les sucres simples par l’avoine, les patates douces et les légumineuses pour équilibrer le sucre dans le sang (perturbé par le pic d’hormones)
  • Limite les stimulants et les aliments inflammatoires (produits laitiers, alcool, café, sucre raffiné)

Aussi, même si je te recommande de manger sain pendant cette période, pas besoin de te priver et de te frustrer. Un burger ou une lasagne de temps à autre, ça va aussi (-;

2. Recentre-toi sur toi-même

Pendant la phase lutéale, tu remarqueras peut-être le besoin de passer du temps seule ou de faire le point dans certains aspects de ta vie.

Ça tombe bien, parce que c’est le meilleur moment pour prendre des décisions, te recentrer sur toi-même et écouter tes besoins.

Écouter son corps, c’est aussi une forme de gérer son stress mental et physique.

3. Maintien un style de vie sain

Comme la phase lutéale arrive juste avant les règles, elle aura une grande influence sur les menstruations à venir.

Pendant cette période, il est donc super important de faire de l’exercice, boire beaucoup d’eau et de gérer ton stress.

phase-luteale
Alors, t’as appris quelque chose de nouveau sur ton cycle ? J’attends ton retour dans les commentaires !

Je m’appelle Virginia

Passionnée par la santé et le bien-être, j’ai créé vlourish pour partager mon aventure à la quête d’un style de vie sain.

Ma mission est d’inspirer les femmes à prendre leur santé en main à travers la nutrition, l’amour-propre et l’équilibre hormonal.

En savoir plus

Code Promo iHerb

Économise 5% sur tes achats
CBY2374