Moniteur de fertilité Daysy : Pourquoi je ne le recommande pas

Mai 15, 2020 | Cycle menstruel

moniteur de fertilité daysy

Cet article peut contenir des liens affiliés. En savoir plus

Tu veux en savoir plus sur le moniteur de fertilité Daysy? C’est parti.

Daysy est un moniteur de fertilité qui permet de suivre son cycle naturellement. Après avoir pris la décision de ne plus retourner aux contraceptions hormonales, j’ai testé le moniteur pendant un an.

Dans cet article, je partage mon expérience et la raison pour laquelle je ne recommande pas le moniteur de fertilité Daysy comme moyen de contraception.

Si tu as lu mes articles sur la contraception, tu sais déjà que j’ai subi les conséquences de la pilule après l’avoir prise pendant quatre ans.

Pour cette raison, je me suis tournée vers la gestion de la fertilité naturelle.

Avant de commencer la symptothermie que je pratique aujourd’hui, j’ai tout d’abord essayé le moniteur de fertilité Daysy.

Pour information, j’ai testé la toute première version.

Qu’est-ce que Daysy?

Daysy est un thermomètre « intelligent » qui suit le cycle menstruel à travers une application.

Le moniteur de fertilité se base apparemment sur un « algorithme intelligent fondé sur des recherches scientifiques, à plusieurs années d’expérience avec plus de 500 000 utilisateurs et à une technologie très élaborée » (source).

C’est ainsi qu’il analyse chaque jour ta température pour déterminer ton statut de fertilité.

Après avoir pris ta température basale (dès le réveil), le moniteur affiche une lumière qui reflète son analyse.

Celle-ci sera verte si tu es dans ta période infertile, rouge en période fertile et jaune si c’est incertain.

Daysy se base donc partiellement sur la méthode de la symptothermie traditionnelle. Si tu  n’as aucune idée de quoi je parle, je t’invite à aller lire mon article sur le sujet.

Quelle est sa fiabilité ? 

Lorsqu’on essaie d’en savoir plus sur la fiabilité de Daysy, ça se complique.

Lorsque j’ai acheté mon moniteur en 2018, le site prétendait une fiabilité de 99.4%, ce qui est plutôt élevé et plus au moins égal à la fiabilité de la pilule.

Cependant, il s’avère que le Journal of Reproductive Health a rétracté son étude en mai 2019 (source).

Selon Valley Electronics LLC, les auteurs de l’étude n’étaient pas d’accord avec cette rétraction, mais l’entreprise a tout de même cessé d’utiliser ce taux dans la promotion de son produit.

Aujourd’hui, il n’existe aucune information concernant la fiabilité du moniteur de fertilité.

Mon expérience

Je me suis procuré Daysy fin 2018 et ai commencé à l’utiliser religieusement début 2019. Je l’ai utilisé jusqu’en janvier 2020, donc pendant une année entière.

Les premiers mois, le moniteur doit apprendre à connaître le corps et indique donc beaucoup de jours fertiles et « incertains ».

Pour ma part, c’est après 6 mois d’utilisation que j’ai commencé à avoir plus de jours verts et donc à avoir plus de liberté pour avoir des rapports (puisque mon objectif est d’éviter une grossesse).

Il faut savoir qu’au tout début de mon utilisation, je n’avais qu’une vague idée du comment ça fonctionnait et ne savait pas ce qu’était la symptothermie.

Mais le fait de suivre mon cycle de plus près m’a donné envie d’en savoir plus sur son fonctionnement et comprendre ce qui se cache derrière ce fameux algorithme.

C’est donc en novembre 2019 que je me suis tournée vers une conseillère en symptothermie.

Daysy vs Symptothermie

En apprenant plus sur la méthode de la symptothermie et en échangeant avec ma conseillère, j’en suis venue à la conclusion qu’il faut se méfier des applications et moniteurs pour gérer sa fertilité.

La méthode de la symptothermie prend en compte les facteurs suivants:

  • La température basale
  • La consistance des glaires cervicales
  • L’apparence des glaires cervicales
  • La position du col de l’utérus (facultatif)
  • Les facteurs perturbateurs

Au contraire, le moniteur de fertilité Daysy prend uniquement en compte la température basale, ce qui est, en elle seule, pas suffisant pour déterminer quand l’ovulation a eu lieu.

Ça représente donc un risque considérable si l’objectif est d’éviter une grossesse.

De plus, le corps est un organisme très complexe ; il n’ovule pas à chaque fois le même jour et est soumis à divers facteurs externes tels que l’alimentation, le stress, les émotions, etc.

Il existe énormément d’influences qui ne peuvent être prédites ni gérées par des algorithmes.

J’ai essayé de comparer la fin de ma période fertile entre les deux méthodes pendant trois cycles et Daysy avait en moyenne 4 jours d’avance par rapport à la méthode symptothermique.

Et en effet, durant plusieurs jours où Daysy me montrait des jours verts (et donc à priori non fertiles), j’ai remarqué que la consistance de mes glaires indiquaient un signe d’ovulation.

J’aurais donc pu tomber enceinte en suivant l’analyse de Daysy – et je ne suis pas la seule à avoir fait ce genre de constatations.

J’aurais aimé continuer à comparer mes analyses pour davantage de cycles, mais j’ai malencontreusement fait tomber mon moniteur un matin (bon ok, je dormais encore à moitié).

Celui-ci s’est brisé et je ne suis plus capable de l’utiliser. Super (-:

Pour un appareil à CHF 420 (environ 400 EUR), je peux te dire que ça pique. Mon avis sur Daysy était déjà fixé et je ne comptais plus l’utiliser pour suivre mes cycles, mais si ça avait été le contraire, j’aurais bien été embêtée.

moniteur de fertilité daysy

Est-ce que je recommande Daysy ?

Tu t’en doutes probablement, je ne recommande pas Daysy.

En voici les raisons :

  • Daysy se base uniquement sur la température, ce qui n’est pas un paramètre suffisant pour déterminer quand a lieu l’ovulation
  • Il n’y a aucune étude valable sur sa fiabilité
  • Le corps est variable et ne peut s’apparenter à un robot. Or, Daysy ne prend pas en compte les facteurs perturbateurs comme le stress, les émotions, le style de vie, etc.
  • Le moniteur est très cher et aussi très fragile

Dans cet article, je parle principalement du moniteur de fertilité Daysy, mais c’est la même chose pour toutes les applications qui prédisent tes cycles.

Elles peuvent être utiles pour mieux connaître le fonctionnement et éventuellement pour te guider à la conception… mais ne prends pas le risque de l’utiliser comme moyen de contraception. 

Elles ne possèdent pas suffisamment d’informations pour te guider de manière fiable.

Lire mon article: Utiliser une application comme contraception naturelle, une bonne idée?

Ce que je recommande à la place

Si tu t’intéresser à Daysy ou que tu l’as toi-même testé, c’est probablement que tu cherches une manière de gérer ta fertilité naturellement.

Alors pourquoi ne pas apprendre à analyser ton cycle par toi-même ?

La symptothermie est à la base de toutes ces applications et moniteurs. Même si toutes ces marques vous vendent leurs produits comme quelque chose qui vous facilitera la compréhension de ton cycle, sache qu’en vrai, c’est pas si compliqué que ça !

Il faudra certes une phase d’apprentissage mais une fois que ce sera fait, tu ne dépendras plus de qui ou de quoi que ce soit pour prendre les bonnes décisions et guider tes choix en toute sérénité.

Plus de dépense d’argent, plus de mauvaise surprise si ton moniteur se casse ou bug. Plus de retour à zéro si l’application que tu utilises disparaît un jour.

 

Ressources

 

C’est tout pour mon avis sur le moniteur de fertilité Daysy, j’espère que l’article t’aura aidé à y voir plus clair.

Et toi, tu utilises une appli ou un moniteur pour suivre ton cycle? Dis-moi lequel dans les commentaires ici en-bas!

Je m’appelle Virginia

Passionnée par la santé et le bien-être, j’ai créé vlourish pour partager mon aventure à la quête d’un style de vie sain.

Ma mission est d’inspirer les femmes à prendre leur santé en main à travers la nutrition, l’amour-propre et l’équilibre hormonal.

En savoir plus

Code Promo iHerb

Économise 5% sur tes achats
CBY2374