Tenir un journal pour améliorer sa relation avec soi-même

Mai 10, 2020 | Bien-être

Tenir un journal ou faire du « journaling » est une pratique de développement personnel utilisée pour apprendre à se connaître, à gérer son anxiété ou encore pour prendre soin de sa santé mentale.

Si tu veux améliorer ta relation avec toi-même, gagner en estime personnelle et en confiance en toi, je ne peux que t’encourager d’essayer cette méthode (qui m’a personnellement changée la vie).

Une méthode simple, peu coûteuse et qui fonctionne!

Qu’est-ce que le journaling

Le journaling est le simple fait d’écrire dans un journal (ou simplement sur une feuille) ce que tu as dans la tête, sur le coeur ou ce qui s’est passé durant ta journée.

Tenir un journal va t’aider à mieux te connaitre, avoir plus de compassion envers toi-même et à réfléchir sur tes actions.

Perso, j’aime voir le journaling comme un date avec soi-même – comme quand tu passes un après-midi avec ta meilleure amie pour parler de la vie et la réconforter quand ça va pas. Avec le journaling, tu peux faire tout ça avec et pour toi.

Les avantages de cette méthode, c’est non seulement qu’elle ne coûte pas cher du tout mais aussi qu’il n’y a pas de règles. Tu peux écrire ce que tu veux, comme tu veux, quand tu veux.

Si tu débutes dans la pratique et ne sais pas par où commencer, je te donne quelques conseils et outils à la fin de l’article!

Les bienfaits de tenir un journal

Écrire dans un journal, c’est comme avoir une conversation avec toi-même. Et comme quand tu as une discussion avec quelqu’un, tu vas apprendre à te connaître, avoir une meilleure relation avec toi-même et te faire confiance.

Plus tu pratiques le journaling, plus te sauras te pardonner, t’écouter et avoir de la compassion envers toi-même.

Et c’est ce qu’on veut tous, pas vrai?

Le plus, c’est que ton amour-propre n’est pas le seul qui va bénéficier de ces moments avec toi-même.

Au-delà de l’impact positif sur les émotions et l’esprit, tenir un journal pourrait aussi être bénéfique pour notre physique et notamment sur notre système immunitaire si l’on croit cette étude.

Comment c’est possible? Le fait d’écrire, d’exposer ses sentiments et ses ressentis est une manière de se livrer et de se libérer de ses préoccupations.

Du coup, on se libère de notre anxiété et du stress qui peut prendre le dessus sur notre corps.

En libérant ton corps du stress, tu pourras mieux te relaxer, dormir sereinement et à faire le plein d’énergie.

Pour rappel, le sommeil est essentiel pour être en bonne santé ; il aide à réguler les hormones et à produire des cellules immunitaires.

Donc si ton corps et esprit sont anxieux, ton repos sera compromis et certaines hormones (comme l’adrénaline) empêcheront la production de cellules permettant de combattre les agents pathogènes qui attaquent notre organisme (bactéries, virus, maladies).

C’est magique non?

Et c’est pour ça que je suis fane de voir la santé de manière holistique, qui comprend le bien-être dans toutes ces formes.

Parce que oui, tout est lié.

À quelle fréquence tenir un journal?

Si le journaling ne fait pas partie de tes habitudes, je ne peux que te recommander de l’inclure dans ton quotidien.

Comme il faut aller régulièrement au sport pour voir son corps changer, il te faudra écrire régulièrement pour voir les bénéfices sur ton bien-être et ta confiance en toi.

Ça ne veut pas dire que tu dois faire du journaling tous les jours – ça peut même être difficile à maintenir si tu débutes.

Commence pas à pas et pose-toi les questions suivantes :

  • De quoi ai-je besoin pour commencer?
    La majorité d’entre nous avons tous un cahier et un style qui traine – si c’est pas le cas, ta prochaine étape sera d’aller en acheter!
  • À quelle fréquence est-ce réaliste pour moi de faire du journaling? Comme dit plus haut, c’est mieux de commencer petit à petit – par exemple 1 à 2 fois par semaine et d’augmenter au fur et à mesure
  • Quand puis-je me consacrer à ça?
    Définir un jour et une heure (et la planifier dans ton calendrier) va augmenter les chances que tu le fasses vraiment.

Comme avec n’importe quelle nouvelle habitude, je te recommande vivement d’associer ta session de journaling avec une habitude que tu as déjà mis en place.

Par exemple, écrire pendant que ton porridge est en train de cuire ou alors après avoir sorti le chien.

C’est une technique qui va te rendre les choses bien plus simples et qui va être plus efficace que de dire « je le ferai plus tard » – parce qu’on sait tous comment ça se finit haha.

Cette technique vient tout droit du livre Un rien peut tout changer (Atomic Habits en anglais) de James Clear – une pépite que je te recommande!

Dernière chose : tes sessions de journaling ne doivent pas durer 40 minutes pour que ça te soit bénéfique. Tu ne dois pas non plus te forcer à écrire 3 pages par jour.

Commence peut-être par te fixer l’objectif d’une demie page, puis d’une page et regarde comment ça se sent. Les premières fois, ça sera sûrement pas facile, mais tu verras que tu t’amélioreras avec le temps.

Il y aussi des jours où tu ne sauras pas quoi écrire et c’est normal. Réfère-toi à la prochaine section quand ça t’arrive.

 

Quoi écrire dans ton journal

Comme je te l’ai dit plus haut, écrire dans un journal n’a aucune règles.

Certaines personnes écrivent des phrases, certaines des mots éparpillés et d’autres dessinent parce que c’est comme ça qu’elles transmettent les émotions.

Puisqu’on parle spécifiquement d’amour propre et de confiance en soi dans cet article, laisse-moi te donner quelques tips et phrases pour aller dans ce sens.

Comment tu te sens avec toi-même?

Même si le journaling consiste « seulement » à écrire, ce n’est pas facile pour tout le monde puisque ça demande de se retrouver avec soi-même et d’aller chercher ce qui se trouve au fond de soi.

Si tu ne te sens pas à l’aise d’écrire par rapport à tes émotions, tes ressentis et comment tu te sens, commence par décrire tes journées, les événements de la semaine ou les mois/années qui viennent de se passer.

 

  • Qu’est-ce tu as fait?
  • Où est-ce que tu es allée?
  • Qui as-tu rencontré?
  • Qu’est-ce que tu as mangé, bu, regardé?
  • Quels sont tes meilleurs souvenirs?

Quand tu te sens à l’aise d’écrire sur des choses banales qui se sont passées dans ta vie, tu peux commencer à aller écrire sur toi.

 

  • Qu’est-ce que tu aimes chez toi?
  • Sur quoi les gens te complimentent?
  • Pour quoi les gens te demandent de l’aide?
  • De quoi es-tu le plus fière?
  • Quels sont tes plus grands accomplissements?
  • Qu’est-ce que tu aimerais améliorer?
  • Quelles actions tu pourrais prendre pour devenir une meilleure version de toi?

Le niveau suivant serait de commencer à explorer tes émotions et tes ressentis.

  • Coment tu te sens?
  • Pourquoi tu te sens comme ça?
  • Depuis quand tu te sens comme ça?
  • Que dirais-tu à une amie qui traverse la même chose?
  • Comment tu t’es parlé aujourd’hui?
  • En quoi ça a changé par rapport à hier / la semaine passée / le mois passé?
  • De quoi n’es-tu pas fière?
  • Qu’est-ce que tu peux améliorer?

Conseil : commence par écrire sur des émotions positives si c’est plus simple pour toi.

Journal prompts pour l’amour propre

Les « journal prompts » sont des phrases/questions sur lesquelles tu peux te baser pour commencer à écrire.

Ces exemples seront particulièrement bénéfiques pour développer ton estime personnelle et ta confiance en toi.

1. Qu’est-ce que j’aime de mon corps?

2. Qu’est-ce que j’aime de ma manière de penser?

3. Qu’est-ce que j’aime de ma personnalité

4. Quels compliments ai-je reçu ces derniers temps? Est-ce que je les ai crus?

5. Pour quoi les gens viennent me demander conseil?

6. Qu’est-ce qui me rend unique?

7. Qu’est-ce que je n’aime pas chez moi? Comment je peux être reconnaissante pour ces choses?

8. Qu’est-ce que j’aime faire?

9. Quels sont mes talents, dons? Qu’est-ce que je fais facilement?

10. De quoi puis-je être fière?

11. Quels sont les situations difficiles que j’ai surmontées?

12. Qu’est-ce qui me fait me sentir bien? Comment je peux inclure davantage de ces choses dans ma vie?

13. Qu’est-ce que je dirais à l’enfant que j’étais quand j’avais 10 ans?

14. Comment je me comporterais si je mâimais plus? Comment je peux agir davantage comme cette personne?

15. Comment je peux remercier chaque partie de mon corps?

Les essentiels

Qu’on se le dise : tu n’as pas besoin de stylos ou de cahiers haut de gamme pour que le journaling te réussisse. Du papier d’imprimante et un stylo gratuit qu’on ta donné dans un restau fonctionne parfaitement.

Mais si avoir une jolie papeterie t’aide et te donne encore plus envie d’écrire (ça, c’est moi), laisse-moi te partager quelques marques que j’adore.

Leuchtturm 1917 pour un journal simple de superbe qualité

Cette marque allemande est probablement une des leader en termes de cahiers et je les adore.

Ils sont super simples mais ont tout ce dont est composé un bon journal : du papier de qualité, des feuilles à détacher, des stickers pour le rangement, des marque pages et un élastique pour maintenir le journal fermé.

Tu peux aussi choisir entre un couverture souple ou rigide, et le type de papier que tu veux : blanc, pointillé, ligné. Ils sont disponible en plusieurs tailles et couleurs – perso je fonds pour le rose poudré et le lila qui est sorti récemment.

Je sais, ça n’étonnera personne haha.

Juniqe pour des cahiers originaux

Cette marque sera uniquement disponible pour toi si tu habites en Europe.

Ils ont des cahiers qui sont parfaits pour le journaling, de plein de couleurs et de plein de designs différents – c’est impossible que tu n’y trouves pas ton bonheur.

Les stylos Pilot Frixion Ball

Je trouve que les préférences de stylos sont assez personnelles et que c’est toujours mieux de pouvoir en tester avant de trouver le bon.

Perso, j’ai toujours aimé les Pilot Frixion Ball. Je les trouve hyper fluides et le fait de pouvoir effacer est un grand plus.

Un dernier mot (et pas des moindres) sur le journaling

Je sais pas comment tu le vois après avoir lu cet article mais pour moi, écrire dans un journal c’est comme avoir un(e) confident(e), mais en mieux.

Parce qu’avec une personne, ça peut parfois être difficile de s’ouvrir. On peut avoir peur de déranger, des jugements ou simplement de ne pas savoir mettre de mots sur ce qu’on ressent vraiment.

Le journal, lui, ne te jugera pas et il sera toujours là pour toi. Au final, le journal n’est qu’un reflet de ce qu’il y a en toi.

Écrire ses ressentis, c’est une manière de mettre des mots sur ses émotions et d’être conscient de leur présence. La majorité des personnes ne comprennent même pas ce qui se passe en eux, alors qu’il y en a tellement à retirer.

On dit même que reconnaître ses émotions c’est les accepter à 99%.

Et on ne s’en rend pas forcément compte, mais mettre sur papier ce qu’on pense est aussi une manière de guider ses actions, suivre son instinct et de prendre les bonnes décisions.

Le fait de tenir un journal m’a personnellement aidée à prendre confiance en moi, à m’affirmer et à voir les répercussions des événements de la vie sur ma santé mentale.

Écrire m’a donné la force de croire en moi, de poursuivre mes objectifs et de sortir de relations toxiques. J’ai appris à me connaître au plus profond de moi et à forger ma personnalité.

En jetant un œil aux nombreux cahiers que j’ai accumulés en 17 ans, je me rends compte de l’évolution massive qui s’est produite pendant tout ce temps.

Comme on peut constater l’évolution physique avec des photos, les journaux personnels permettent de voir ton évolution mentale et psychique – je trouve ça magie.

Encore une fois, l’écriture doit être quelque chose que tu apprécies, un outil pour devenir la meilleure version de soi.

Certaines personnes préférerons gérer leurs émotions différemment en allant faire un jogging, en voyant un psy, en méditant ou en priant. Fais de ce qui te correspond le mieux à toi.

J’espère de tout coeur que cet article t’a aidé à découvrir ou redécouvrir le journaling. Si tu as des questions ou si tu veux me partager ton expérience, hésite pas à m’écrire en commentaires!

Cet article peut contenir des liens affiliés. En savoir plus

2 Commentaires

  1. Carole

    Écrire a toujours fait partie de ma vie aussi loin que je me souvienne (lire aussi). Et oui je te rejoins, écrire ce que l’on traverse (on peut rester factuel si on a du mal à entrer dans l’émotion) permet de prendre du recul, de faire un pas de côté et de mieux appréhender les événements de notre vie !

    Comme toi, je ne me prends pas la tête sur la forme, le rythme ou autre, c’est à l’envie et parfois même c’est impérieux chez moi, je dois tout laisser tomber (j’ai déjà laisser griller un truc sur le feu parce que ça m’appelait) pour écrire ce qui veux sortir. Et ça ne veut sortir que sur le papier (ou plus récemment aussi sur le clavier.

    L’écriture et la lecture (je rapproche les 2 car la lecture peut être thérapeutique !) sont vraiment des apporches intéressantes.
    Merci pour ce coup de projecteur Virginia
    A bientôt

    Carole

    Réponse
    • Virginia

      Merci Carole,
      Je te rejoins complètement, écrire ET lire peuvent servir comme une réelle échappatoire. C’est tellement simple et efficace de se plonger dans un livre ou prendre un stylo et écrire, mais j’ai l’impression qu’avec les technologies on a tendance à les laisser de côté.

      À bientôt!

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

coucou toi!

Je m’appelle Virginia

J’aide les femmes à écouter, comprendre & (re)faire confiance à leur corps🦋

Code Promo iHerb

Économise 5% sur tes achats
CBY2374