Traiter les règles douloureuses naturellement (et pour de bon!)

Avr 30, 2020 | Cycle menstruel

Cet article peut contenir des liens affiliés. En savoir plus

Les règles douloureuses ou dysménorrhée est un problème très commun chez les femmes. Mais commun ne veut pas dire normal pour autant.

Si toi aussi tu redoutes tes règles chaque mois et que tu en as marre de dépendre de tes antidouleurs, cet article est pour toi!

Je t’explique comment traiter les règles douloureuses naturellement.

Comme la majorité des femmes, j’ai pendant très longtemps eu des menstruation très douloureuses. Et comme la majorité des femmes, j’ai toujours pensé que c’était normal et que ça faisait partie intégrante de notre vie.

Si c’est aussi ton cas, détrompe-toi.

Malgré que nous ayons été conditionnées à penser que les règles douloureuses sont normales, elles sont un signe que quelque chose doit changer dans notre corps.

Non, nous n’avons pas à subir de douleurs, juste parce que nous avons un utérus!

La dysménorrhée est la plupart du temps liée à un dérèglement hormonal, une carence en vitamines (très commun après avoir arrêté la pilule !) ou à une maladie telle que l’endométriose ou la maladie inflammatoire pelvienne.

Dans les deux premiers cas, ton hygiène de vie entre énormément en jeu. L’améliorer peut contribuer à la diminution voire à la disparition des règles douloureuses.

Si de fortes douleurs menstruelles persistent même après avoir amélioré ton hygiène de vie, il est important d’en discuter avec un médecin compétent.

Ce qu’il se passe dans ton utérus

Juste avant d’avoir tes règles, l’endomètre va commencer à se défaire pour pouvoir s’expulser de l’utérus. À ce moment, ton corps aura comme réflexe de vouloir limiter la perte de sang.

Il va donc produire une hormone (prostaglandins) qui permettra à l’utérus de se contracter pour limiter que trop de sang ne s’écoule.

Bien que les prostaglandins soient nécessaires, certaines menstruations en sécrètent beaucoup, ce qui cause les règles douloureuses et de fortes contractions provenant de l’utérus. 

Certains gynécologues se presseront de te prescrire la pilule, qui est un peu perçue comme un remède miracle. Mais n’oublie pas qu’elle ne fait qu’agir comme pansement ; elle cache le problème en supprimant ton cycle naturel et ne résout donc pas la source du problème. 

Par mon expérience personnelle et par mes recherches, je suis convaincue qu’adopter un style de vie sain et se tourner vers des solutions naturelles est le meilleur des remèdes.

Les étapes que je te présente pour traiter les règles douloureuses naturellement n’agiront pas comme des antidouleurs et n’auront pas d’effet rapide et radical sur tes crampes.

Ces conseils sont à appliquer tout au long du cycle, et donc, dans ton style de vie. Essaye-les pendant au moins 3 mois et constate quelles ont été les améliorations !

1. Augmente ton apport en magnésium

Le magnésium est le minéral le plus recommandé pour tous les problèmes liés avec les menstruations : douleurs de règles, syndrome prémenstruel, pré-ménopause ou encore le syndrome des ovaires polykystiques.

Parce que en effet, le magnésium est connu pour calmer le système nerveux, réguler les niveaux de cortisol (hormone du stress) et relâcher les muscles.

En avoir une carence se traduit donc par des muscles contractés et une production élevée des fameux prostaglandins.

Le magnésium est trouvé naturellement dans les légumes verts (chou frisé, épinards, roquette), les noix (cerneaux de noix, noix de cajou, amandes), le chocolat noir ou encore les graines de courge.

Il est bien évidemment possible d’en prendre chaque jour en complément alimentaire.

2. Réduis les produits laitiers

Les aliments qui contiennent du lactose peuvent contribuer aux douleurs (pré-) menstruelles car elles ont une réaction inflammatoire chez certaines personnes.

Cette inflammation est liée à une protéine présente dans le lait de vache (caséine A1).

Tout le monde n’est pas sensible à la caséine A1 mais il serait recommandé aux femmes d’éviter les produits à base de lait si elles souffrent de douleurs menstruelles, de syndrome prémenstruel, d’endométriose, d’acné hormonale ou de règles abondantes.

J’ai fait des recherches pour mieux comprendre comment les produits laitiers affectent nos règles. Je t’explique tout dans cet article.

3. Traite l’inflammation

Le lactose n’est pas le seul élément à provoquer une réaction inflammatoire dans le corps.

Le manque de sommeil, l’alcool, un régime pauvre en fibres, vitamines et minéraux ou encore les plats préparés ont également tendance à augmenter l’inflammation.

Privilégie les aliments non-transformés, ne néglige pas ton sommeil et assure-toi d’intégrer suffisamment d’omégas 3 dans ton alimentation.

Les omégas 3 ont prouvé à travers de nombreuses études leur effet anti-inflammatoire, contribuant ainsi à des règles moins douloureuses (source).

Ils pourraient également avoir un effet positif sur l’humeur et à ça, on dit pas non (-:

Les omégas 3s se trouvent naturellement dans les poissons gras, les graines de chia, de lin, les noix ou encore les algues.

Tu peux aussi te tourner vers des compléments alimentaires d’origine animale ou d’origine végétale.

J’achète mes compléments et super aliments sur iHerb.com, ils ont une grande variété à petit prix. En plus, tu peux économiser 5% sur tes commandes en utilisant le code CBY2374.

4. Pratique une activité physique

On connaît déjà les bienfaits d’une activité physique régulière et ce que ce soit du fitness, de la course à pied, du yoga ou des danses sur Tik Tok. Mais tu savais que faire de l’exercice régulièrement aide également à réduire les crampes menstruelles ?

En effet, une étude réalisée sur 70 femmes a démontré que faire de l’exercice trois fois par semaine pendant 30 minutes aide à soulager les douleurs liées aux règles. 

Ceci serait notamment dû à la production d’endorphines qui réduisent le stress et favorisent la circulation du sang. Tu l’auras compris : moins de stress signifie moins de nerfs sollicités et donc moins de contractions de notre cher utérus.

5. Part à la recherche d’orgasmes

Et enfin, le moins ennuyant des conseils (-;

Comme le sport, les orgasmes ont le pouvoir de relâcher les hormones du bien-être (ici la dopamine et l’oxytocin). Non seulement elles te font sentir bien mais elles réduisent les niveaux de stress (cortisol) et les douleurs physiques.

Les orgasmes seront donc bénéfiques tout au long de ton cycle, aussi pendant vos règles !

Je ne cesserai de le répéter : avoir une hygiène de vie saine est primordial et t’évitera de nombreuses visites médicales.

Investir dans ta santé est le plus grand service que tu peux te faire.

En intégrant ces étapes dans mon quotidien et en ayant régulé mes hormones naturellement, j’ai moi-même constaté de très grandes améliorations. Certaines menstruations ne sont presque plus douloureuses et je peux enfin continuer à vivre une vie normale tout en ayant mes règles!

Et toi, des astuces pour traiter les règles douloureuses naturellement? Dis-moi tout un laissant un commentaire!

Je m’appelle Virginia

Passionnée par la santé et le bien-être, j’ai créé vlourish pour partager mon aventure à la quête d’un style de vie sain.

Ma mission est d’inspirer les femmes à prendre leur santé en main à travers la nutrition, l’amour-propre et l’équilibre hormonal.

En savoir plus

Code Promo iHerb

Économise 5% sur tes achats
CBY2374