Adopter une alimentation saine en 5 étapes

Nov 24, 2019 | Nutrition

Tags: Nutrition

Manger sainement fait partie des éléments essentiels pour se sentir bien dans son corps et dans son esprit. Mais avec tant d’informations et de régimes différents, il peut être parfois difficile de s’y retrouver. Dans cet article, je vous parle de mon expérience avec les diètes ainsi que les bases en termes de nutrition et de calories. Je vous partage également 5 astuces pour adopter une alimentation saine et ne plus jamais avoir à faire de régime!

Mon expérience avec les diètes

 

Si vous avez lu mon article concernant l’impact des réseaux sociaux sur la santé mentale, vous saurez qu’internet et les différentes plateformes ont beaucoup influencé ma manière de m’alimenter pendant ces dernières années.

Mon intérêt pour le fitness m’a amenée à vouloir en savoir plus sur l’alimentation saine et sur la nutrition. 

Mes recherches m’ont apporté énormément d’informations et de savoir, mais il m’a fallu aussi beaucoup de temps pour réaliser que tous les types de diètes ou de régimes ne fonctionnent pas pour tout le monde de la même manière. 

 

Macros? Jeûne intermittent? Six repas par jour?

 

Je ne compte plus le nombre de « modes d’alimentation » ou de « régimes » que j’ai essayé et que je n’ai pas adopté.

Ce sont les différentes modes véhiculées et personnes que je suivais sur les réseaux sociaux qui m’ont influencé à essayer différentes manières de m’alimenter.

Parmis elles, le comptage de calories et de macros, le jeûne intermittent, des régimes pauvres en glucides, d’autres très hauts en protéines ou encore le modèle des six repas par jour qui serait « bénéfique pour maintenir l’organisme actif ». 

Au final ? bof. Aucune de ces méthodes ne m’a aidé à atteindre mes objectifs personnels mais me faisaient au contraire voir les aliments comme des chiffres, m’affamaient ou créaient en moi des troubles alimentaires…

Et oui, vous l’aurez compris, j’ai clairement été victime de certaines de ces nouvelles tendances et mythes que l’on trouve partout sur internet. 

Celles qui vous font croire que vous avez besoin d’au moins 150g de protéines par jour pour construire du muscle, qu’il vous faut manger de la viande pour être fort ou encore qu’il faut à tout prix éviter de manger des pâtes et du pain parce que ça fait grossir. 

Tout ça est totalement faux et les marques profitent bien de ces tendances pour adapter la stratégie marketing de leurs produits, comme lorsqu’on retrouve des articles « faibles en matière grasse » ou « protéinés » dans les étalages des supermarchés à travers le monde.  

Ce que les régimes m’ont appris

 

S’il y a bien quelque chose que j’ai appris et retenu en testant ces différents régimes et méthodes c’est qu’il n’y a pas d’approche unique quand on parle de nutrition. 

Une personne peut se comporter très bien en appliquant le jeûne intermittent alors qu’une autre pas du tout et c’est totalement normal.

De la même manière, ce n’est pas parce que Jennifer Lopez mange du brocoli tous les jours que tout le monde devrait manger du brocoli pour être en bonne santé. 

Manger sainement ne se limite pas à une seule forme de se nourrir ou à un seul type d’aliment. 

Au contraire, je suis convaincue que rien ne remplace une alimentation saine et variée, principalement basée sur des aliments frais et peu (voire pas du tout) transformés.

Calories pleines vs Calories vides

 

Peu importe la manière, l’heure ou la fréquence des repas, ce qui compte en termes de nutrition c’est la qualité des aliments consommés.

Par qualité, je parle de leur valeur nutritive, de leur contenance en vitamines, fibres et minéraux qui contribuent à maintenir notre corps en bonne santé. 

On parle alors de calories pleines que l’on retrouve dans les fruits, les légumes ou les céréales complètes. 

Au contraire, ce qu’on appelle les calories vides sont des calories qui n’apportent pas (beaucoup) de nutriments à notre organisme, qui ne nourrissent donc pas nos muscles et qui ne rassasient pas notre faim.

On les retrouve par exemple dans le sucre raffiné, l’alcool ou les graisses saturées. Il est donc préférable de limiter leur consommation. 

Avoir appris à reconnaître cette différence a totalement changé ma manière de voir la nutrition et de m’alimenter.

Depuis, je me suis mise à lire les étiquettes de TOUS les aliments avant de les mettre dans mon panier d’achat et autant vous dire qu’il y en a beaucoup que je repose sur leur étalage après avoir pris connaissance de leur contenu.

Mais attention, les donuts, le Nutella et l’alcool font toujours partie de ma vie… l’important c’est de ne pas en abuser! 

Ok mais avec toutes ces informations, comment faire pour adopter une alimentation saine ?

Adopter une alimentation saine

 

1. Apprenez à vous connaître

Premièrement, l’unique manière de comprendre ce qui vous correspond le mieux en termes d’alimentation est simplement d’essayer et d’écouter votre corps. 

Vous n’avez pas faim en vous réveillant le matin ? Ne vous forcez pas à manger juste parce qu’on dit que c’est le repas le plus important de la journée.

Vous avez un creux entre votre repas de midi et votre souper ? Prévoyez un snack, même si certains disent que ce n’est pas bien de grignoter entre les repas. 

Vous vous sentez gonflé(e) après avoir mangé ? Peut-être que vous ne supportez pas un des aliments qui composait votre repas. 

Agissez selon les signes de votre corps et non selon ce qui se dit sur internet ou dans les magazines. Tout le monde est différent.

 

2. Consultez la liste d’ingrédients

Lorsque vous choisissez des aliments transformés (qui ne sortent pas de la terre ou qui ne poussent pas sur les arbres), lisez attentivement les étiquettes même s’il s’agit à priori d’aliments sains.

Évitez les articles qui ont une liste d’ingrédients interminables et qui contiennent des sucres ajoutés ou des additifs alimentaires. Privilégiez les produits ne contenant que des éléments naturels et que vous arrivez à prononcer du premier coup.

 

3. Évitez de trop vous restreindre

L’objectif n’est pas de changer son alimentation radicalement du jour au lendemain. Commencez par inclure plus de fruits et de légumes dans vos assiettes, puis par trouver des alternatives plus saines à vos plats préférés.

Ne bannissez pas totalement les aliments ou repas qui vous font plaisir ; ce qui est trop restrictif ne peut pas être maintenu dans le long terme.

 

4. Trouvez ce qui vous plait

Je le répète encore une fois : si vous n’aimez pas les brocolis, n’en mangez pas juste parce que c’est sain! Testez des aliments que vous ne connaissez pas, des assaisonnements différents ou inspirez-vous de mes recettes saines, simples et rapides à réaliser en cliquant ici.

 

5. Bannissez les régimes et adaptez votre style de vie

Enfin, je ne suis sûrement pas la première à dire que les régimes ne sont pas efficaces dans le long terme.

Investir dans sa santé ça prend du temps et ça demande d’être consistant. Ça peut paraître difficile au début, mais le corps s’habitue vite aux bonnes choses et je vous assure que vous n’aurez plus envie de retourner en arrière. Courage !

 

Et vous, quels sont vos point clés pour adopter une alimentation saine? Dites-moi tout dans les commentaires ou venez en parler avec moi sur les réseaux @vlourish!

 

Je m’appelle Virginia

Née en Suisse avec des origines espagnoles, je suis passionnéee par la santé, la nutrition et le développement personnel.

Mon objectif est d’inspirer les femmes à adopter un style de vie sain et devenir la meilleure version d’elles-mêmes.

En savoir plus

Je m’appelle Virginia

Née en Suisse avec des origines espagnoles, je suis passionnéee par la santé, la nutrition et le développement personnel.

Mon objectif est d’inspirer les femmes à adopter un style de vie sain et devenir la meilleure version d’elles-mêmes.

En savoir plus