types de stress

Reconnaitre et gérer les différents types de stress

Juin 1, 2020 | Bien-être

On a souvent tendance à dire qu’on est stressées en vue d’une période d’examen, une grosse réunion ou un entretien d’embauche.

Cette forme de stress est facilement reconnaissable parce qu’on la ressent physiquement – mains moites, battements de cœurs accélérés, gorge sèche etc. Cependant, il existe d’autres types de stress qui peuvent passer inaperçus tout en ayant un impact néfaste sur notre santé.

Le stress peut être responsable de certaines maladies cardiovasculaires, de problèmes digestifs, capillaires ou de peau. Mais ce n’est pas tout, le stress peut également freiner une perte de poids, perturber le cycle menstruel et affaiblir le système immunitaire.

Ça fait beaucoup non ?

Pour cela, il est important de savoir reconnaître ces différents types de stress afin de les prévenir et de les gérer.

Le stress situationnel

Comme son nom l’indique, le stress situationnel est lié à une situation d’une durée plus au moins longue ; des délais, un gros projet, une présentation orale, un entretien d’embauche ou une réunion importante.

Ce type de stress est facilement reconnaissable car il se traduit par des signes physiologiques. On peut alors avoir les moins moites, le rythme cardiaque qui accélère, la gorge qui se dessèche ou encore l’estomac qui se resserre.

Gérer le stress situationnel

La respiration. La vitesse de respiration a tendance à augmenter lorsqu’on se retrouve dans une situation stressante. L’objectif sera donc de la maîtriser.

Un exercice simple et efficace est de fermer les yeux, inspirer en comptant jusqu’à 5 et expirer en comptant une nouvelle fois jusqu’à 5. À recommencer cinq fois ou plus si nécessaire.

La visualisation. Le stress arrive la plupart du temps parce qu’on a peur d’échouer et une réaction commune est de s’imaginer le pire. Bien que ce soit humain, le fait d’imaginer le pire « pour s’y préparer » intensifie les ondes négatives et le risque d’échouer pour de vrai.

Avant une situation qui vous stresse, imaginez-vous un scénario parfait. Pensez à tout ce qui passera bien et pratiquez les affirmations : je vais y arriver, je suis suffisamment préparée, tout se passera pour le mieux. Les mots que vous employez ont un énorme impact sur la manière dont vous vous sentez.

Les orgasmes. On ne les considère pas souvent comme tel, mais les orgasmes sont des excellents anti-stress! En effet, l’orgasme sécrète l’hormone appelée ocytocine qui a notamment le pouvoir de réduire le stress (source).

La méditation. On le sait déjà, la méditation est recommandée justement pour gérer le stress et l’anxiété. 10 minutes par jour suffisent pour se recentrer sur soi-même et éliminer les mauvaises ondes et pensées qui pourraient envahir notre tête.

types de stress

Le stress physique

Le stress physique est une forme de stress que l’on fait subir à notre organisme. Il peut notamment avoir lieu dans le cas d’une activité physique excessive ou d’un régime alimentaire poussé.

En effet, lorsque l’organisme est privé des calories qui lui sont nécessaires, le niveau de cortisol augmente face à cette situation « de danger » et empêche notre corps de fonctionner normalement.

Pour cette raison, faire des régimes drastiques, adopter une diète pendant trop longtemps ou ne pas manger suffisamment peut par exemple empêcher une perte de poids : le corps garde la graisse pour pouvoir survivre.

Dans le même sens, bien qu’une activité physique régulière soit recommandée pour gérer le stress, les entrainements trop poussés ou peu de temps laissé au corps pour se reposer peut être contreproductif et générer davantage de stress dans le corps.

La difficulté à perdre du poids, la fatigue constante, un système immunitaire affaibli, des blessures fréquentes ou encore une faim persistante peuvent être les conséquences du stress physique.

Gérer le stress physique

Prendre le temps de se reposer. Parce que le repos est essentiel pour la santé mais également pour progresser.

Pendant les premières années où je suis tombée amoureuse du fitness, j’étais obsédée par le sport et étais persuadée que je devais m’entrainer tous les jours pour devenir ma meilleure version. J’avais tort.

Les muscles travaillent pendant les entrainements mais aussi après. Ne pas leur laisser suffisamment de temps au corps pour réparer les tissus endommagés et réduire l’inflammation empêchera les muscles de se développer pleinement et seront davantage exposés à des risques de blessure.

Vous connaissez déjà mon conseil préféré : écoutez votre corps. Ne vous entrainez pas si vous avez des courbatures, si vous manquez de force, que vous êtes blessée ou malade. Accordez-vous des jours de repos pendant lesquels vous ne pensez qu’à votre récupération.

Arrêter les régimes. On le sait, les régimes sont davantage néfastes que bénéfiques pour le corps, mais aussi pour le mental. Pourtant, on leur laisse toujours leur chance et on finit par tomber dans une boucle infernale.

Changez votre style de vie à la place et une fois de plus, écoutez votre corps et ses signes de faim et de satiété.

Découvrez comment adopter une alimentation saine en 5 étapes.

Dans le cas où vous êtes en surpoids et que vous devez perdre une quantité importante de poids, il est recommandé de se tourner vers un professionnel.

Apprendre à accepter son corps. La pression de la société sur les femmes pour avoir un certain poids ou une certaine taille est énorme. Si vous souhaitez perdre du poids, demandez-vous quelle est la vraie raison.

Est-ce pour plaire à quelqu’un, pour vous accorder aux standards de la société, pour ressembler à cette femme que vous suivez sur les réseaux sociaux ?

Si c’est le cas, l’image que vous avez de vous-mêmes est probablement faussée et une perte de poids ne vous aidera pas à vous sentir mieux dans votre peau. Développer l’amour-propre et la confiance en soi c’est apprendre à s’aimer quelle que soit l’étape que traverse votre corps. S’aimer et s’accepter c’est se libérer de cette pression qui vous impose d’avoir une certaine taille ou forme pour être belle ou suffisamment bien aux yeux de la société.

Lire mon article : 10 Etapes pour accepter son corps et avoir confiance en soi

Soigner les troubles du comportement alimentaire. Avoir un TCA tel que l’anorexie, la boulimie ou l’hyperphagie représente un énorme stress pour le corps et l’esprit. Si vous en êtes atteintes, il est important de prendre le temps de les soigner.

Compter mes calories pendant plusieurs années a mis mon corps en état de stress, mais m’a également amené à faire des crises d’hyperphagie. Au début, je ne réalisais pas que c’était un trouble alimentaire, mais ma perte de contrôle sur mon corps et la nourriture qui m’entourait m’a fait réaliser que quelque chose n’était pas normal.

diete stress

Je vous explique mon expérience avec l’hyperphagie dans cet article et comment j’ai finalement réussi à m’en sortir.

Si vous pensez souffrir d’un trouble du comportement alimentaire, sachez que vous n’êtes pas seules et que vous trouverez un moyen de vous en sortir.

Le stress émotionnel

Le stress dit émotionnel est généré lorsqu’une personne se sent incapable de gérer une situation.

Cette forme de stress est donc en lien avec la perception que nous avons sur l’environnement qui nous entoure. Il peut se développer face à des relations compliquées, un manque de confiance en soi, les questions en lien avec l’argent ou sa situation professionnelle.

Les symptômes du stress émotionnel s’apparentent à ceux de la dépression : un sentiment d’être perdu, de la tristesse, une perte d’estime de soi, des changements d’humeur. D’autres réactions peuvent également surgir face à une situation menaçante et le besoin de s’y protéger : la peur, la colère ou la violence.

Gérer le stress émotionnel

Travailler sur sa confiance en soi. Améliorer son estime de soi et se rendre compte de ses capacités permettra une approche plus confiante de tous types de situation. Pratiquez les affirmations, mettez sur papier toutes vos qualités et vos accomplissements, soyez ouverts à l’apprentissage lorsque vous n’avez pas les connaissances nécessaires. Respirez, vous en êtes capable.

S’entourer de personnes de soutien. Les personnes qui nous entourent au quotidien ont un énorme impact sur notre manière de penser, d’agir mais aussi sur notre manière de nous percevoir.

Pour pouvoir avancer, grandir, devenir une meilleure personne, il est essentiel d’avoir des personnes qui vous encouragent à vos côtés. Les personnes qui vous jalousent, qui ne croient pas en vous ou qui sont présentes que dans les bons moments n’ont pas de place dans votre vie.

Apprenez à avoir un regard extérieur sur vos relations, et éloignez-vous de celles qui ont un effet néfaste sur votre vision du monde.

Reconnaître et accepter ses émotions. Depuis touts petits, on nous apprend à cacher nos émotions lorsqu’elles sont négatives ; « Arrête de pleurer », « Je veux pas te voir comme triste », « Ne pleure pas, tu es forte »,. Or, il s’agit d’une émotion qui tout comme la joie, doit être exprimée.

Le fait de cacher ses émotions, c’est un peu se mentir à soi-même. En gardant tout pour soi et en retenant ses larmes, sa colère, ses doutes, c’est repousser le problème et faire comme si tout ça n’existait pas. Mais les émotions sont toujours là et créeront un stress en vous si elles ne sont pas exprimées.

Comme on sait si bien le faire à travers le rire, laissez-vous la permission de pleurer ou de vous sentir triste si c’est ce que vous ressentez. Vous vous sentirez mieux et votre chemin sera plus clair après coup.

En parler. Comme il est important d’exprimer ses émotions, parles de ses difficultés à des personnes de confiance aide à avoir un regard externe et à se libérer de ce stress qui réside dans le corps. En parler vous fera remarquer que vous n’êtes pas la seule dans cette situation et qu’il existe des solutions.

Si mettre des mots sur ses ressentis est difficile, vous pouvez commencer par les écrire dans un journal. Mon article sur la tenue du journal vous explique comment écrire peut aider votre santé mentale et physique et comment il m’aide à traverser les situations difficiles.

Vous l’aurez compris à travers cet article, le stress est un sujet important qui nous touche tous, à différents moments de la vie. Il est donc important de reconnaitre les différents types de stress et apprendre les gérer pour éviter qu’il ne prenne le contrôle de nos vies.

Faites-moi savoir dans les commentaires quels sont vos moyens préférés de gérer les différents types de stress!

Je m’appelle Virginia

Née en Suisse avec des origines espagnoles, je suis passionnéee par la santé, la nutrition et le développement personnel.

Mon objectif est d’inspirer les femmes à adopter un style de vie sain et devenir la meilleure version d’elles-mêmes.

En savoir plus

Je m’appelle Virginia

Née en Suisse avec des origines espagnoles, je suis passionnéee par la santé, la nutrition et le développement personnel.

Mon objectif est d’inspirer les femmes à adopter un style de vie sain et devenir la meilleure version d’elles-mêmes.

En savoir plus